Le Montreux Jazz Festival, c’est bien plus que le nom évocateur de l’un des événements culturels majeurs du globe. Depuis ses débuts en 1967, le Festival a considérablement développé l’éventail de ses activités et se décline désormais en un univers florissant, incluant entre autres une Fondation dédiée à la relève artistique, les Montreux Jazz Café et Montreux Sounds, les plus grandes archives audiovisuelles de concerts au monde. Accédez ci-dessous à plus d’informations sur les différentes facettes de l’univers du Montreux Jazz Festival.

Le Montreux Jazz Festival

Créé en 1967 par Claude Nobs, le Montreux Jazz Festival est rapidement devenu un événement culturel à l'aura internationale, avec environ 250'000 visiteurs chaque année. Si le jazz constitue la source historique du Festival, les autres styles de musique y ont rapidement trouvé leur place, avec comme point d'ancrage la curiosité, le mélange des genres, et les expériences inédites si chères à Montreux.

Unique de par ses choix de programmation ambitieux, le Montreux Jazz Festival offre deux semaines durant un écrin privilégié aux musiciens, un temps suspendu dans un cadre intimiste, propice aux anecdotes. Ainsi Aretha Franklin, Nina Simone, Miles Davis, Ray Charles, Marvin Gaye, Prince, David Bowie, ou encore Stevie Wonder ont livré des performances mémorables sur les scènes du Festival. Depuis sa création, le Festival enregistre minutieusement ses concerts, qui constituent aujourd’hui une collection unique, classée depuis 2013 au programme “Mémoire du Monde” de l’UNESCO. Et l'histoire continue de s'écrire chaque année...

Si les scènes payantes du Festival en sont la vitrine la plus prestigieuse, Claude Nobs a voulu dès le départ offrir un accès pour tous à la musique : ainsi les nombreuses scènes gratuites contribuent pleinement à faire battre le cœur du Festival  et à porter les artistes émergents. Certaines scènes, dont la populaire Music in the Park, sont élaborées par l'expérience aiguisée de la Montreux Jazz Artists Foundation, versant académique du Festival. Elle accompagne les jeunes artistes tout au long de l'année et rassemble pendant le Festival les fameuses compétitions de piano de guitare et de voix, les workshops et les créations made in Montreux. Après la disparition de Claude Nobs en janvier 2013, Mathieu Jaton a repris la direction du Festival, poursuivant avec son équipe l’oeuvre imaginée par son fondateur, entre héritage et modernité.
 

Le Comité d'administration du Montreux Jazz Festival
Président : Me François Carrard
Vice Président : Pierre Landolt
Direction : Mathieu Jaton

Claude Nobs

Le fondateur du Montreux Jazz Festival n'était pas un organisateur de concert. C'était un artiste au service des artistes.

Passionné de jazz et grand rêveur devant l'éternel, Claude Nobs, alors employé à l'Office du Tourisme, fonde le Festival de Jazz de Montreux en 1967. Pour cette première édition, le Festival dure 3 jours. En 1973, Claude Nobs est nommé directeur de WEA pour la Suisse. En 1977, le Festival atteint sa durée record de 23 jours en proposant une affiche définitivement éclectique. Le flair, l'engouement et l'ouverture d'esprit de Claude Nobs ont permis au Festival de prendre rapidement une dimension internationale unique. Cet esprit demeure au cœur du Festival, malgré le décès le 10 janvier 2013 de Claude Nobs, dans sa 77ème année.

Comme il le souhaitait, l’aventure continue !

Montreux Jazz Artists Foundation

D’un côté, il est un écrin pour les légendes musicales, venues dès les premiers jours y écrire quelques pages de leur histoire. Et de l’autre, il est un amplificateur de voix encore à peine entendues, un vrai cocon pour les talents en devenir.

Ce rôle de tremplin, si cher à Claude Nobs, était rempli depuis 2007 par la Fondation Montreux Jazz 2, qui multipliait échanges, découvertes et passerelles culturelles dans des lieux étonnants pendant la durée du festival. En devenant aujourd’hui la Montreux Jazz Artists Foundation, elle prend une toute nouvelle dimension.

Bien sûr, elle continuera à mener ses désormais célèbres concours, et ses concerts, intimistes ou spectaculaires, durant le festival au mois de juillet. Mais c’est aussi tout au long de l’année que la fondation remplira désormais sa mission de tisseuse de liens et d’accompagnatrice des grands de demain. 

Avec notamment la mise sur pied de la Montreux Jazz Academy destinée à guider les jeunes talents dans leur éclosion professionnelle, la fondation se veut porteuse d’un message fort : l’avenir du jazz est brillant, et il passe par Montreux.


Le Conseil de Fondation
Président : Xavier Oberson
Vice Président : François Carrard
Direction : Mathieu Jaton

Montreux Jazz International

Né de l’amitié entre Claude Nobs (fondateur et directeur du Festival) et Quincy Jones, le concept du Montreux Jazz Café a été établi afin d’offrir aux festivaliers un lieu convivial et chaleureux où se côtoient tous les amoureux de la musique et les artistes. Concerts live, jam session, dj set, projection d’archives, exposition de photos et d’affiches, sont tant d’activités qui se cotoyent au sein du premier Montreux Jazz Café qui a été ouvert lors du 34ème édition du Festival.

Depuis lors, ce lieu est devenu une véritable institution, un passage obligé de tous les artistes après leurs concerts, un lieu convoité pour les artistes en devenir, mais surtout un univers fascinant pour le public, regroupant toutes les valeurs essentielles du Montreux Jazz Festival.

La marque et le concept Montreux Jazz Café sont nés, résonnant dans l’esprit de tous les amateurs de musique comme une ambassade ponctuelle ou permanente du Montreux Jazz Festival. En juin 2008 le Montreux Jazz Café Genève a ouvert ses portes à l’aéroport. En décembre 2011 le Montreux Jazz Café Zurich a été inauguré. 

En juillet 2012, nous avons franchi une nouvelle étape en ouvrant dans un emplacement iconique : Harrods, à Londres. Fidèle au concept originel, le Montreux Jazz Café est accompagné d’un Montreux Jazz Shop et de la Claude’s Collection.

Les prochains mois seront riches pour la marque. En novembre 2013, c’est à la Gare de Lyon qu’ouvrira le prochain Montreux Jazz Café. Et en 2015, l’EPFL à Lausanne fournira un cadre unique, mettant en scène les archives du Festival dans un espace spécialement créé pour accueillir un Montreux Jazz Café tourné vers l’innovation.

Ces archives demeurent un élément clé dans le concept. Les Montreux Jazz Café sont construits autour de leur usage exclusif. Tout un chacun peut apprécié une cuisine de qualité en regardant sur les nombreux écrans des concerts la plupart du temps jamais diffusés ailleurs. La valeur de ce patrimoine est telle que l’UNESCO évalue la possibilité de l’intégrer dans son programme « Mémoire du Monde ».

Fondation Claude Nobs

Fondation d’intérêt publique pour la préservation et la valorisation de la collection audiovisuelle du Montreux Jazz Festival inscrite en 2013 au registre de la « Mémoire du Monde » de l’UNESCO.

De Aretha Franklin à David Bowie en passant par Ray Charles ou Prince, plus de 5’000 heures de concerts ont été enregistrées en audio et vidéo depuis la création du Montreux Jazz Festival en 1967 par le visionnaire Claude Nobs.

La collection recouvre de nombreux grands noms du Jazz comme Errol Garner, Count Basie, Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ou encore Herbie Hancock. La plupart ont composé des morceaux d’anthologie, fruits de jam sessions improvisées extrêmement rares. De par son universalité et sa dimension interculturelle cette bibliothèque d’enregistrements "live" n’a pas d’équivalent dans le monde. Elle retrace l’histoire des influences stylistiques du Jazz à nos jours.

"It’s the most important testimonial to the history of music, covering jazz, blues and rock" Quincy Jones.

En 1991, 1992, 1993, 1997 et depuis 2002 les éditions du Festival sont enregistrées en Haute Définition. Le Festival a même expérimenté la 3D en 2010 en partenariat avec le groupe Nagra Kudelski et la 4K 3D depuis 2012 avec NVP3D et la RTS.

Depuis 1969, de multiples concerts ont été publiés par les artistes et maisons de disques en LP puis en CD, diffusés à la radio et TV à travers le monde sous le label Montreux Jazz Festival. En 2004, Eagle Rock et Montreux Sounds ont créé la série de concerts "Live at Montreux" en MP3, DVD, Blu-ray, TV et VOD. Plus de 120 concerts d’artistes majeurs dont certains datant des années 60 seront publiés. A l'émergence de YouTube de courts extraits des DVD seront diffusés. Depuis, plus de 180 millions de "views" ont été enregistrées sur YouTube.

Depuis 2007, le "Montreux Jazz Digital Project", en partenariat avec l’EPFL, ambitionne de préserver, de mettre en valeur et de rendre accessible l’ensemble des archives du Montreux Jazz Festival dans un lieu dédié au cœur de leur campus nommé "Under One Roof".


President : Thierry Amsallem
Vice-Président : M. Laurent Wehrli
Membres : Prof. Patrick Aebischer, Mme Joëlle Bogatta

Support us

Partenaires

Le sponsoring est une source de financement incontournable pour les manifestations culturelles. L'intégration des partenariats varie par contre d'un événement à l'autre. Depuis des années, le Festival mise sur une collaboration étroite avec ses partenaires, dont la présence doit amener une valeur ajoutée au public et aux artistes.

Les amis

L'Association des Amis du Festival de Jazz de Montreux, créée en 1978, réunit actuellement 200 membres qui soutiennent le Festival, au travers de sa promotion et en transmettant des valeurs qui sont celles du Festival : éclectisme musical, découverte des nouveaux talents et soutien aux jeunes artistes.

C’est par une cotisation de CHF 100.- par année que l’Ami contribue à financer les activités didactiques, organisées sous l’entité de la Montreux Jazz Artists Foundation, ou tout autre événement musical en rapport avec le Festival.

Montreux Jazz Artists Foundation

La Montreux Jazz Artists Foundation est née de la vision et de la volonté de Claude Nobs de découvrir de nouveaux talents, de favoriser les échanges culturels et de créer un lieu privilégié de rencontre entre les artistes et le public.